Hi Tech

Automobile : les caractéristiques du moteur à deux temps et à quatre temps

Nous entendons souvent parler de moteur à deux temps ou à quatre temps d’une voiture : il s’agit du cycle qu’effectue le piston afin de transformer la combustion produite en énergie mécanique ayant pour but de faire propulser le véhicule. Voici les différences entre un moteur à deux temps et celui à quatre temps.

Aller-retour du piston sur deux temps

Dans un premier temps, le piston crée la compression du mélange air et carburant, afin de provoquer la combustion. Le mouvement va provoquer de la dépression qui va amener le mélange à intégrer le moteur. C’est la phase d’admission ou la phase « aller ».

La seconde phase consiste à actionner à nouveau le piston vers le bas, qui est la phase « retour » ou la phase balayage. Cette action est provoquée par l’étincelle obtenue au moyen de la bougie, et par l’inflammation du gaz, créant de la pression, à l’inverse du processus décrit plus haut. Les gaz d’échappement seront libérés.

Ce sont généralement les moteurs à allumage commandé, c’est-à-dire les moteurs à essence qui utilisent le cycle de deux temps.

Admission, compression, explosion et échappement

En revanche, les moteurs à allumage par compression ou moteur diesel utilisent principalement le cycle à quatre temps. Ce cycle fait intervenir les phases suivantes : l’admission, la compression, l’explosion et l’échappement des gaz.

La phase d’admission est celle où la composition air et carburant est admise via la soupape d’admission.

La phase de compression consiste à refermer la soupape d’admission, pendant que la soupape d’échappement est également fermée. D’où le mélange comprimé. Celui-ci sera alors élevé à une température de 300 degrés.

La phase suivante correspond à la phase d’explosion. Comme avec le mécanisme plus haut, la bougie produit l’étincelle provoquée par la compression susmentionnée. Il y a par conséquent combustion des gaz, provoquant de la pression qui va actionner le piston vers le bas.

La dernière phase consiste à libérer les gaz : c’est cette étape dite phase d’échappement qui se traduit par le passage des gaz par la soupape d’échappement.

En savoir plus avec les professionnels de l’auto sur glinche-automobiles.com.

Laissez votre commentaire à propos de cet article