Hi Tech

Protégez-vous de votre téléphone

La coque de protection ondes ancilia qui vous défendra contre les ondes radioactives. Avec un cuir italien à l’image de votre iPhone et sans trop vous éloignez du design de la pomme croquée. Optez pour une coque à tous épreuve.

Pourquoi choisir une coque ancilia ?

Ancilia, quand il est à huis clos, arrive à empêcher jusqu'à 99% des ondes radioactives électromagnétiques émise par le téléphone, sans diminuer le signal ou les capacités de votre iPhone 5. Ce système a été mise à l’épreuve dans de nombreux laboratoire, restreint la transmission de l'énergie radioactive vers le corps. Il n’y a qu'à employer cet étui en vrai cuir Ancilia Premium avec la housse frontale close, et directement en contact avec votre tête. Ainsi, cette coque vous préserve contre d’éventuelles répercussions biologiques. L’étui en polycarbonate assure une protection robuste contre les coups et les chutes accidentelle, tandis que la deuxième couche anti-raye mets votre écran à l’abri de la poussière et des rayures. Son revêtement en vrai cuir italien, lui donne cette apparence encore plus stylée et plus luxueuse.

Dans toutes ces ondes émises, adoptez la paix, le calme, la quiétude, et sûreté de votre téléphone. C’est-à-dire la coque Ancilia. Vous aussi le souhaitez. Les fabricants de coque y ont pensé et ils ont découvert la façon de les amener dans vos déplacements journaliers, comme par exemple faire un appel. Tous les jours, on baigne dans un tas d’ondes radioactives et on ne dit pas d’une baignade dans l’eau. On parle des ondes électromagnétiques ordinairement répandues par tous les mobiles. Le corps les ingurgite sous la apparence de chaleur, principalement quand vous effectuez un appel avec votre smartphone. C’est pour cela que, depuis quelque temps, les fabricants d’étui ancilia ont choisi de faire des partenariats. En effet, ces collaborateurs ont commencé un projet d’étude en laboratoires avec L'institut d'électronique et de télécommunications de Rennes (IETR) et le Centre national de la recherche scientifique (CNRS), ainsi que l’Université de Nantes.

Laissez votre commentaire à propos de cet article