Hi Tech

Comment Google référence-t-il votre application ??

Le très connu moteur de recherche à savoir Google va bientôt commencer à faire afficher dans ses résultats du contenu provenant des applications Android que l’utilisateur a installé sur son smartphone ou sa tablette. En effet, le moteur de recherche associera l’icône de l’appli aux résultats qu’il affiche. Il lui donne ainsi la possibilité de lancer l’application à partir de la page de résultat. Google permet même aux webmasters d’indiquer les contenus d’application qu’il souhaite que le moteur de recherche indexe. Toutefois, pour donner aux internautes qui ont installés votre appli la possibilité d’afficher son contenu  depuis les résultats de recherche de Google, vous devez établir un lien entre les pages internet et les liens profond qui mènent à votre application. Cette action est appelée référencement. Elle est simple à réaliser mais nécessite certaines connaissances.

Les différentes étapes du référencement

Le référencement d’une application se fait en trois étapes. La première consiste à activer la compatibilité avec les liens profonds et à indiquer la manière d’accéder à un contenu spécifique qui se trouve dans l’application, la seconde à valider le site officiel de l’application sur la plateforme Google Play. Une fois ceci fait, il ne restera que de fournir des liens profonds pour chaque page internet doté d’un lien correspondant. Après le référencement, vous devez procéder à une validation. Cette action concerne l’ensemble des applications présentes sur la plateforme Google Play même celles qui sont payantes. Cette pratique promet l’essor du développement mobile. D’ailleurs, Google annonce que l’indexation  des applications fait maintenant parti des critères de son algorithme de classement. Désormais, il est possible de faire connaître une activé à travers une application mobile. Vous pouvez donc vous servir d’une application mobile de bonne qualité pour, par exemple, faire découvrir aux internautes votre travail.

Laissez votre commentaire à propos de cet article